Le désastreux phénomène de l'accaparement des terres en Afrique de l'Ouest

Sep 03, 2014
Communauté affectée par l'accaparement des terres en Afrique de l'Ouest
 Crédit: Anthony Côté

Qu’est-ce que l’accaparement des terres?

L’accaparement des terres est un phénomène d’acquisitions massives de terres agricoles où des communautés entières se voient dépossédées de ses terres. On connait une augmentation significative des cas répertoriés à travers le monde.

Tout a commencé en 2008, lorsque la crise alimentaire mondiale gonflait le prix des denrées alimentaires, tout comme le nombre de personnes vivant dans la faim. Les États, qui dépendaient du marché international pour alimenter leurs populations, ont eu la confiance bousculée et se sont mis à acquérir des terres dans les pays du Sud globalisé pour assurer leur sécurité alimentaire, et plus tard leur autonomie énergétique avec la production d’agrocarburants. 

Les demandes industrielles sans cesse croissantes des nouveaux pays émergents n’ont fait qu’ajouter à l’ampleur du phénomène. Aujourd’hui, les conséquences sont désastreuses pour les communautés locales, soutirant les moyens de subsistance de bons nombres de familles agricoles à travers le monde.

Un projet de recherche participatif sur l’accaparement des terres par et pour les populations locales en Afrique de l’Ouest

Inter Pares vient de conclure une étude participative en collaboration avec le groupe de recherche REDTAC de l'Université de Montréal et la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain (COPAGEN), un réseau paysan d'Afrique de l'Ouest. Cette étude documente les répercussions de l'accaparement des terres sur les moyens de subsistance et sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest.

Financé par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), ce projet a permis de répertorier des cas d'accaparement des terres dans neuf pays d'Afrique de l'Ouest afin d'en déterminer l'ampleur et la nature.

Des études d'impact furent réalisées pour évaluer plus en profondeur les conséquences du phénomène sur les communautés locales et sur l'environnement en Côte d'Ivoire, en Guinée et en Guinée-Bissau.

La fièvre verte

Les impacts désastreux de l'accaparement des terres en Afrique de l'Ouest sont mis en lumière dans le documentaire issu du projet de recherche, La fièvre verte. Ce film témoigne de la tragédie et de l’injustice de l’accaparement des terres.

Visionnez le documentaire :

Pour en savoir plus 

Touche pas à ma terre, c'est ma vie
Une étude coréalisée par Inter Pares qui documente les répercussions de l'accaparement des terres sur les moyens de subsistance et sur la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest.

http://terres-copagen.inadesfo.net/
Site Internet du projet de l’Étude participative sur les acquisitions massives de terres agricoles en Afrique de l’Ouest et leur impact sur l’agriculture familiale et la sécurité alimentaire des populations locales.

http://www.farmlandgrab.org/
Ce site Internet sert de ressources à tous ceux et celles qui évaluent et effectuent de la recherche sur le phénomène de l’accaparement des terres. Le site est mis à jour quotidiennement.

La vérité sur l’accaparement des terres en Afrique de l’Ouest
Article rédigé par Eric Chaurette, gestionnaire de programme à Inter Pares.

Entrevue sur l'accaparement des terres en Afrique de l'Ouest (Vidéo)
Entrevue vidéo mettant en vedette Eric Chaurette d'Inter Pares.

L’événement public « Earth Grab » (Vidéo)
La conférence a été co-organisée par Inter Pares en 2010.
Conférenciers invités : Jim Thomas (ETC Group) et Ibrahim Coulibaly (COPAGEN).

Mali land grabs: 'You can take everything from a farmer but not his land'
Vidéo réalisée par The Guardian qui met en vedette Ibrahim Coulibaly de la COPAGEN (en anglais.)

The Global Land Grab
Trousse d'information de Transnational Institute sur l'accaparement des terres autour du monde (en anglais.)

Sonner l’alarme!

Le phénomène de l’accaparement des terres est malheureusement encore trop peu connu du grand public. De plus, les ressources disponibles en français sur le sujet ne sont pas très nombreuses. Svp, contribuez, passez le mot et faites sonner l’alarme auprès de vos proches. Plusieurs options s'offrent à vous :

  • Organisez une projection du documentaire avec vos amis, votre famille ou vos collègues. 
  • Partagez le documentaire La fièvre verte sur l’accaparement des terres sur vos réseaux sociaux. 
  • Soyez à l’affut des actions d’Inter Pares sur le sujet en vous inscrivant à nos cybernouvelles.
  • Faites un don à Inter Pares pour permettre de poursuivre nos actions.