W7: Visions féministes pour le G7

Apr 05, 2018
 

Du 24 au 27 avril 2018, « W7: Visions féministes pour le G7 » a réuni plsu de 60 leaders féministes du Canada, des pays du G7 et des pays du Sud, à Ottawa. Le W7 vise à créer un espace favorisant la construction de mouvements féministes par des militantes féministes provenant d'horizons diversifiés. 

Le W7 de cette année cherche à créer un forum où les leaders féministes du Canada et du monde entier pourront se réunir pour élaborer des stratégies, cerner des priorités communes, accéder à des espaces décisionnels, exercer une influence et partager leurs visions pour un G7 plus féministe – un G7 qui s’attaque aux inégalités structurelles, qui transforme les relations de pouvoir et qui reconnait que l’égalité des sexes est une priorité pour résoudre les problèmes mondiaux contemporains.

Le W7 est l’une des principales façons de faire en sorte que les voix féministes influeront sur les discussions et les résultats. Jusqu’à présent, les voix des milieux communautaires et féministes ont largement été absentes du W7 et les discussions ont très peu porté sur l’émancipation économique et l’entrepreneuriat des femmes.

Inter Pares est fière de prendre part à une occasion unique qui s’offre à nous : faire pression pour obtenir des progrès concrets en matière de droits des femmes et d’égalité des sexes. Nous sommes également ravis d'accueillir deux de nos collègues féministes internationales dans le cadre de cet événement: Augusta Henriques, cofondatrice de Tiniguena en Guinée-Bissau et Luz Piedad Caicedo, directrice adjointe de Humanas en Colombie. Amanda Dale, membre du conseil d'administration d'Inter Pares et directrice générale de la clinique Barbra Schlifer a participé à l'événement, ainsi que Coral Sproule, présidente de l'Union nationale des fermiers, un de nos homologues. Le Conseil canadien des femmes musulmanes, récipiendaire du prix Peter Gillespie pour la justice sociale de 2017, était également représenté. 

Galerie

En savoir plus