La poésie retrouvée

Auteur
Molly Kane
Page couverture de la presantation 2007
 

Extrait

Nous vivons à une époque d’oppression et de répression autant locales que globales. Et nous vivons également à une époque de résistance et d’affirmation qui sont elles aussi autant locales que globales. Il est important de voir comment nous nous aidons les uns les autres à mettre tous ces morceaux ensemble. Parce que la manière dont nous mettrons ces morceaux ensemble va donner forme à ce que nous savons et ce que nous décidons de faire à ce sujet. La façon dont nous construisons notre compréhension de réalités sociales et la façon dont nous nous aidons à interpréter les événements dans nos vies révèlent également l’aspect politique de nos actions futures.

L’auteure indienne, Arundhati Roy a déjà dit : « À une époque où l’opportunisme est roi, lorsque tout espoir semble perdu, lorsque tout se résume à une basse transaction commerciale, nous devons trouver le courage de rêver. D’être poètes à nouveau. Poètes, parce que convaincus par les valeurs de la justice, de la liberté et de la dignité. Pour toutes et tous. Nous devons faire cause commune et, pour cela, il nous faut comprendre comment tourne cette grosse vieille machine, pour qui et contre qui elle tourne. Qui paie le prix et qui retire les profits. »

Alors, qu’avons-nous à nous dire sur la façon dont fonctionne cette vieille grosse machine? Je suis certaine que je ne suis pas la seule à me sentir surpassée par le rouleau compresseur de la militarisation et les ravages de la cupidité à travers la planète. Même en cette soirée tranquille dans l’ouest de la ville de Montréal, nous savons (comme la campagne d’Amnistie Internationale contre la torture nous le rappelle d’une façon si cinglante) « peut-être que ça ne se passe pas ici, mais ça se passe maintenant. » Sans aucune exagération, nous pouvons dire que nous vivons à une époque où la brutalité du pouvoir et le pouvoir de la brutalité sont menaçants comme ils ne l’ont jamais été. Nous vivons sous le règne de tyrans qui manipulent sans scrupules les institutions démocratiques et l’histoire à l’aide d’une militarisation toujours plus importante, de violence, d’expropriation, de pillage et d’impunité sans précédent à l’échelle mondiale.