Semences transgéniques, biodiversité et sécurité alimentaire: Une évaluation critique de l'impact des biotechnologies agricoles sur les communautés des pays en développement

Auteur
Groupe de travail sur les politiques canadiennes en matière de sciences et technologies
Page couverture de la presantation 2005
 

Directement et indirectement, le Canada appuie l’utilisation de la biotechnologie agricole – et en fait la promotion – dans les pays en développement par l’expansion du commerce, le financement de la recherche et par d’autres activités réalisées, entre autres, par l’entremise du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ces activités sont une source constante de problèmes pour les communautés des pays en développement, qui n’ont pas encore évalué l’impact global de la biotechnologie agricole, notamment celui des semences transgéniques. Les groupes les plus à risques d’être directement touchés – agriculteurs à petite échelle et peuples autochtones – n’ont pas encore eu l’occasion de prendre part pleinement aux décisions relatives à la recherche dans le domaine et à l’application de ces nouvelles technologies.