Seven : une pièce de théâtre documentaire

Mar 29, 2017
image promotionnelle pour Seven : une pièce de théâtre documentaire
 

image promotionnelle pour Seven : une pièce de théâtre documentaire« Le visage de ces femmes continuera inlassablement à me faire avancer,  à guider mes pas sur ce champ de mines… »

À l'occasion de notre série de conférences annuelles, Inter Pares présente une lecture de la pièce de théâtre documentaire Seven. La pièce entrecroise sept histoires vécues de militantes des droits des femmes de la Russie, du Cambodge, du Guatemala, de l'Afghanistan, du Nigeria, du Pakistan et de l'Irlande du Nord. Joignez-vous à nous pour aborder la question des violences faites aux femmes et pour célébrer des exemples inspirants de la promotion des droits des femmes ici et ailleurs dans le monde. 

La soirée débutera avec une réception à 18 h, où seront servis des rafraichissements, suivi à 19 h par le décernement inaugural du Prix Peter Gillespie pour la justice sociale à une organisation canadienne qui a eu un impact positif et innovateur en matière des droits des femmes. Ceci sera suivi de la lecture de la pièce de théâtre, suivi d'une brève discussion animée.  

Vous devrez vous procurer un billet - le prix du billet est ce que vous choisissez. Si vous choisissez de payer comptant, cliquez sur 'Show' dans le coin droit inférieur de la page de commandes sous 'Other Payment Options' pour accéder à l'option 'pay at the door'. 

Réalisée par Jessica Ruano, les textes seront lus par :

Seven est écrit par Paula Cizmar, Catherine Filloux, Gail Kriegel, Carol K. Mack, Ruth Margraff, Anna Deavere Smith et Susan Yankowitz

Avertissement : cette pièce comporte un langage explicite et des descriptions d'actes de violence

Un service d'interpretation simultanée en anglais et en français sera offert. 

Le site est accessible aux chaises roulantes. Vous pouvez vous rendre sur place en autobus en utilisant la ligne 12 d'OC Transpo. Stationnements disponibles dans les environs; consultez toutes les options de stationnement en ligne au http://ow.ly/KZN1i

Notes biographiques

Jessica RuanoÉtablie à Ottawa, Jessica Ruano est metteuse en scène, productrice et écrivaine. Son projet le plus récent est The Ghomeshi Effect, un spectacle verbatim de danse-théâtre sur la violence sexuelle et le système judiciaire. Elle a reçu le prix Femmy 2017 pour les médias lors de la Journée internationale des femmes. Pour plus d’information : jessicaruano.com et theghomeshieffect.com

Maha Babeker

Maha Babeker a amorcé sa carrière en 2010 au Centre de ressources pour les femmes Salmmah – l’une des plus anciennes organisations de défense des droits des femmes au Soudan –, où en plus de participer au programme Sister-to-Sister des femmes récipiendaires d’un prix Nobel, elle a été sélectionnée comme jeune ambassadrice pour l’élimination de la violence sexuelle au Soudan. Au Canada, Maha s’est jointe au Nightwood Theatre (en 2016-2017), l’avant-garde du théâtre féministe au Canada, et elle a préparé et coanimé à CHRY 105.5 FM un talk-show hebdomadaire centré sur la voix des femmes, leurs opinions et leurs expériences dans la région de Toronto. En mars 2016, elle a présenté une allocution à la World Muse Conference aux É.-U., un événement ayant pour but d’inspirer les femmes à créer un changement social positif.

Dillon BlackDillon Black est une personne non genrée militant contre la violence. Son travail marie création médiatique féministe et travail social. À travers son implication dans le milieu de la lutte contre la violence d’Ottawa, Dillon considère que le rôle central de la collectivité, l'anti-oppression et la résilience sont des éléments fondamentaux de son approche. Dillon siège au Conseil consultatif canadien sur la situation de la femme afin d'appuyer l'élaboration de la stratégie fédérale en matière de violence fondée sur le sexe. Dillon coordonne présentement le travail de prévention à la Coalition d'Ottawa contre la violence faite aux femmes et assiste le travail de recherche du professeur Kenta Asakura à l'École de travail social de l'Université Carleton, où Dillon termine ses études supérieures. 

Chelby Marie DaigleChelby Marie Daigle est rédactrice en chef de Muslim Link, le site web de la communauté musulmane d'Ottawa. Elle fait aussi de l'éducation en matière de diversité, d'équité et d'inclusion, notamment par l'entremise du rapport dont elle est l'auteure, Addressing Anti-Black Racism in Ottawa, produit par le Partenariat local pour l'immigration d'Ottawa (PLIO) en partenariat avec l'Initiative : une ville pour toutes les femmes (CAWI). En 2016, elle a reçu un prix Femmy pour souligner son travail d'organisatrice féministe.

Adrian HarewoodAdrian Harewood est coanimateur d’Ottawa News At 6 à la CBC et ex-animateur de l’émission All in a Day à la radio de CBC. Il a été animateur invité à des émissions nationales de la CBC tels que As it Happens et The Current. Diplômé de l’Université McGill, Adrian est né à Ottawa et a vécu à Toronto, Montréal et Kingston. Il adore le soccer, la lecture et Gil Scott Heron.

Lesley ParlaneLesley Parlane est une Indienne urbaine Dakota/Salteaux (membre de la Première nation Standing Buffalo). Elle a gradué en 2012 du programme d'été intensif du Center for the Indigenous Theatre et exerce depuis son métier de conteuse. Pour tisser la base de ses récits, elle puise souvent dans ses expériences personnelles en tant que femme autochtone qui vit au Canada. Elle a récemment produit un spectacle intitulé Voices from the Adoption Files (Voix des dossiers d'adoption) dans les coulisses du Centre national des arts. Elle est membre de Conteurs du Canada et de Conteurs d'Ottawa. 

May TelmissanyÉgypto-Canadienne, May Telmissany est une écrivaine reconnue. Elle est professeure agrégée en études arabes et cinéma à l’Université d’Ottawa, au Canada. Son premier roman, Duniazad (1997), a été traduit en plusieurs langues européennes et reçu des prix égyptiens et internationaux. Parmi ses ouvrages, citons Repetitive Sculpture (nouvelles, 1995); Mental Betrayals (nouvelles, 1999); Heliopolis (roman, 2000); Gates of Paradise (mémoires, 2009) et Acappella (roman, 2012).

Rebecca WolsakRebecca Wolsak travaille comme gestionnaire de programme à Inter Pares depuis onze ans. Elle gère conjointement un programme d’envergure en Birmanie et collabore avec plusieurs organisations canadiennes de défense des droits des femmes. Dans le cadre du programme en Birmanie, Rebecca travaille avec plusieurs organisations communautaires qui luttent pour l’égalité entre les hommes et les femmes, en plus de faire du travail d’organisation pour combattre la violence contre les femmes.