Approfondir le changement en Birmanie, pour une démocratie inclusive

Auteur
Inter Pares
 

Dans ce numéro: 

Contrer la déshumanisation et la haine

Depuis octobre 2016, l’armée birmane a déclenché une nouvelle vague de violence contre des civils musulmans rohingyas dans le nord-ouest du pays. Malheureusement, le gouvernement nie toutes exactions envers cette minorité et empêche tout contact avec les organismes humanitaires et les médias.

Quand le retour n’est pas aussi simple

La question des camps de réfugiés en Thaïlande est de plus en plus préoccupante devant le désengagement de nombreuses ONG. L’incertitude et le désaveu ont eu raison de nombreux réfugiés. Ces derniers ne voient pas d’avenir dans une situation qui semble s’éterniser dans les camps alors que le processus de démocratisation au ralenti en Birmanie ne favorise pas un retour sécuritaire.

Une nouvelle vision pour la terre en Birmanie

La terre, un enjeu partout dans le monde…un constat qui ne fait pas exception en Birmanie.  La majorité des terres y est contrôlée actuellement par l’armée birmane. Cependant, une nouvelle vision voit le jour et préconise un retour aux systèmes de gestion coutumiers qui permettent un contrôle participatif de la communauté.