Conseil d'administration

Imprimer cette page

Board of Directors (left to right): Mireille Landry, James Loney, Esperanza Moreno, Annette Desmarais, Sari Tudiver, Holly Solomon, Shree Mulay, Bill Van Iterson, Jeannie Samuel. Not pictured: Michael Manolson, Sharon Nyangweso, Amanada Dale, Barbara Wood Crédit: Inter Pares

Inter Pares est dirigée par un conseil d’administration composé de treize membres qui dédient leur temps et leur expertise à la justice sociale.

Amanda Dale, Présidente, est une universitaire et militante en droits internationaux de la personne, spécialisée en accès à la justice et en droits humains des femmes

Philippe M. Frowd est professeur associé à l’Université d’Ottawa. Sa recherche est principalement axée sur la gouvernance des frontières et les migrations en Afrique de l’Ouest.

Beth Jordan est une consultante en gestion basée à Toronto et à la Barbade. En tant que militante pour la justice sociale, elle a des liens profonds avec les mouvements de genre, LGBTI et d'égalité raciale.

Mireille Landry, vice-présidente, est une militante habitant à Rivière-du-Loup, Québec. En créant des espaces pour la réflexion et la formation, Mireille appuie des organisations travaillant sur des questions de développement communautaire et de justice sociale.

Patricia LaRue est la directrice générale de la Clinique des femmes de l'Outaouais. Son militantisme se concentre sur les droits sexuels et reproductifs, en particulier l'accès à un avortement sûr au Québec, au Canada et à l'étranger.

Michael Manolson, trésorier, est un consultant en changement organisationnel à Rockwood en Ontario.

Karen Moir est chargée de la réforme des programmes de financement des services à l'enfance et à la famille, de l'éducation et de la prévention de la violence familiale pour le Canada, au Yukon. Karen est une militante des droits socio-économiques et de la protection sociale.

Esperanza Moreno est consultante en développement organisationnel auprès d'organismes sans but lucratif et de réseaux en Amérique latine.

Shree Mulay milite pour la santé des femmes et est professeure à Memorial University à St. John’s.

Jeannie Samuel est chercheuse à Toronto, oeuvrant sur les questions de santé publique et des droits humains.

Holly Solomon est avocate à Toronto et se spécialise dans les questions relatives aux droits touchant des organisations charitables et sans but lucratif.

Viola Thomas (Anemki Wedom) est membre du peuple Tk’emlúps te Secwe̓pemc de l’intérieur de la Colombie-Britannique et a passé sa vie à promouvoir les droits des peuples autochtones.

Barbara Wood est une militante de la justice sociale basée en Colombie-Britannique qui est fortement engagée envers les peuples autochtones, les droits des femmes et l'équité entre les sexes.

backdrop