Ça fonctionne? Analyse et pratique féministes à Inter Pares

resources : Publications occasionnelles

Imprimer cette page

À titre d’organisation en quête de justice sociale et d’égalité au Canada et dans le monde, Inter Pares s’est aussi considérée féministe pendant la plus grande partie de ses 35 ans d’existence. L’analyse et les principes féministes ont joué un rôle central, voire déterminant, dans le choix de ses pratiques internes, priorités de programme et collaborations à long terme. Cette riche histoire n’a toutefois jamais été documentée ou explorée jusqu’ici. Intéressée à établir les liens entre d’une part, l’analyse et la méthodologie féministes et, d’autre part, les résultats de son travail, Inter Pares a entrepris un projet de recherche participative avec le soutien du Centre de recherches pour le développement international. Cette recherche devait nous permettre de répondre aux questions suivantes :
• Comment Inter Pares intègre-t-elle son analyse féministe dans la pratique ?

• Quel est le lien entre la pratique féministe quotidienne d’Inter Pares à l’interne et sa façon de travailler avec ses homologues à l’externe?

• Quel est le lien entre la façon de travailler d’Inter Pares et les résultats notés par les homologues et documentés dans les évaluations?

Le personnel d’Inter Pares a élaboré une méthodologie de recherche participative qui a fait appel à des anciennes et anciens collègues, des homologues, des collaboratrices et collaborateurs partout dans le monde, des bailleurs de fonds et des membres du conseil d’administration. Par l’entremise d’ateliers participatifs, d’entrevues, de l’étude approfondie des documents organisationnels et d’un rigoureux processus de validation, des membres du personnel d’Inter Pares ont documenté les points de vue et expériences de personnes ayant collaboré avec l’organisation sur une période de plusieurs années, et en ont fait l’analyse critique. Ce document présente le résultat de cette recherché ; il a été préparé par l’entremise d’un processus rédactionnel collectif parmi le personnel d’Inter Pares. Les principales rédactrices sont Karen Cocq, Rachel Gouin et Samantha McGavin. Les auteures remercient Éric Chaurette, Peter Gillespie, Rebecca Wolsak, Rita Morbia et Jean Symes pour leurs commentaires, ainsi que tout le personnel d’Inter Pares pour son soutien.
 

Télécharger (pdf 1.39 MB)
backdrop