À la découverte d’une donatrice : L’héritage d’Eleanor

Voix :

Imprimer cette page

Eleanor Millard
 Crédit: Anne Macaire

Nous rendons hommage à toutes les personnes qui choisissent de laisser un héritage aux générations futures en faisant un legs à Inter Pares. Nous vous présentons ici un aperçu de l’histoire d’Eleanor Millard, donatrice d’Inter Pares, et de sa vision d’un héritage pour la justice sociale.

L’été où j’ai obtenu mon diplôme de l’Université de la Colombie-Britannique je cherchais du travail et j’ai abouti au Yukon. Je n’en suis jamais repartie. Au début, j’étais travailleuse sociale, puis j’ai commencé à participer à des projets en éducation et en communication avec les Premières Nations partout dans le Nord, notamment comme ministre de l’Éducation du Yukon pendant plusieurs années. Mon profond intérêt pour Paulo Freire m’a incitée à co-créer les deux premiers projets d’alphabétisation au Yukon, à Dawson City et Whitehorse, et le Centre d’éducation au développement du Yukon de Whitehorse. J’ai écrit quatre livres sur la vie dans le Nord et sa culture. Mes voyages m’ont amenée en Amérique centrale et dans les Antilles, et mon intérêt pour l’histoire et le développement s’est traduit par deux diplômes de maîtrise.

Ma première rencontre avec Inter Pares remonte à une conférence sur l’alphabétisation à Edmonton en 1979, dans un atelier sur Paulo Freire. Inter Pares a vraiment piqué ma curiosité. Débordant d’enthousiasme et d’énergie, ces gens-là avaient une approche formidable de la justice sociale. C’est là que j’ai commencé à faire des dons. J’aimais l’idée qu’Inter Pares travaille aussi au Canada. Ce qui m’a vraiment plu, c’est qu’Inter Pares collabore avec des organisations homologues plutôt que d’arriver en disant : « voici ce qu’il faut faire! » Quand j’ai préparé mon testament, il m’a donc paru tout à fait logique d’y prévoir un don à Inter Pares. Ce n’est pas le montant qui compte, c’est le fait de savoir qu’une chose que je connais continuera d’exister après moi.

Lisez notre rapport annuel interactif

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop