Organisez votre propre projection sur les droits de la personne

Imprimer cette page

Screen capture of The struggle for justice
 

Projetez un film pour engager le dialogue avec vos parents et amis sur une question relevant des programmes d’Inter Pares.

Voici quelques suggestions :

  • Organisez une projection au sein de votre communauté
  • Invitez parents et amis à une projection chez vous
  • Si vous êtes professeur(e), enseignant(e) ou bibliothécaire, projetez une de nos vidéos dans votre classe ou dans votre communauté
  • Partagez une vidéo avec vos réseaux d’amis sur les médiaux sociaux

Sélection de films

Combat pour la justice : violences sexuelles contre les femmes q'eqchi' au Guatemala

Notre homologue guatémaltèque, ECAP (Equipo de Estudios Comunitarios y Acción Psicosocial -  Équipe d’études communautaires et d’action psycho-sociale), documente le combat pour la justice de deux groupes de femmes q'eqchi' qui ont survécu à la violence sexuelle. Les unes, qui sont originaires de Sepur Zarco, ont été systématiquement violées et réduites à l’état d’esclaves sexuelles par les militaires au début des années quatre-vingts. Les autres sont des plaignantes de la communauté de Lote Ocho où des expulsions violentes et des viols en bandes ont été commis par le personnel de sécurité d’une entreprise minière.

 

Fièvre verte : à qui la terre? À nous la terre.

Le documentaire Fièvre verte met en lumière le phénomène de l’acquisition massive des terres par des compagnies étrangères en Afrique de l’Ouest. Ce film donne voix aux communautés de familles paysannes, et plus particulièrement aux femmes, qui doivent maintenant vivre (ou survivre) avec les impacts désastreux de l’accaparement des terres en Côte d’Ivoire et en Guinée-Bissau.

Fièvre verte s’inscrit dans le cadre d’une recherche approfondie qui documente et mesure la nature et l’ampleur du phénomène de l’accaparement des terres en Afrique de l’Ouest.  Inter Pares a coordonné la réalisation et la dissémination de cette recherche en collaboration avec le groupe de recherche REDTAC de l’Université de Montréal et du mouvement paysan la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain (COPAGEN), grâce à un financement du Centre de recherches en développement international (CRDI).

 

L’accès universel aux soins de santé, un enjeu mondial

Visionnez cet échange captivant sur les défis et les réussites du combat pour l’accès universel aux soins de santé au Canada et aux Philippines. Dans le cadre des séries de conférences annuelles d’Inter Pares, deux militant(e)s de renom, la Dre Junice Melgar et Mike McBane, ont partagé leurs réflexions tirés de leurs expériences dans la lutte pour l’accès à des soins de santé de qualité.

La Docteure Junice Melgar vit et travaille aux Philippines. Elle est la cofondatrice ainsi que la directrice générale du Centre pour la santé des femmes Likhaan, une organisation de militantes et de professionnelles de la santé dédiées à la transformation des politiques et programmes en matière de santé des femmes, qui œuvre selon les principes de justice sociale, d’autonomisation des femmes ainsi que de démocratie participative.

Mike McBane possède 25 ans d’expérience en matière de travail en coalition sur des enjeux tels que l’assurance maladie, la privatisation des services, l’innocuité des aliments et des médicaments, et la justice économique. Au moment où furent tournées ces images, il était coordonnateur national de la Coalition canadienne de la santé, une organisation de plaidoyer vouée au maintien et à l’amélioration du système canadien d’assurance maladie. 

Le feu du changement

La guerre civile qui a ravagé le Pérou de 1980 à 2000 a tué plus de 69 000 personnes et fait des milliers de survivantes de violence sexuelle, surtout des femmes autochtones. Cachée dans les hauteurs des Andes, la brutalité du conflit a bouleversé la population du Pérou quand elle a été dévoilée dans le rapport de la Commission vérité et réconciliation (CVR) en 2003 (disponible en espagnol et en anglais seulement). Les preuves recueillies par la CVR confirment entre autres que lors du conflit, l’armée a systématiquement utilisé le viol comme arme de guerre contre les femmes civiles autochtones. Malgré les souffrances qu’il a occasionnées aux femmes, le conflit leur a permis d’assumer de nouveaux rôles, souvent comme leaders de la communauté.

Pour plus d'information, voir le Bulletin d'Inter Pares « Des femmes demandent justice ».

Inter Pares et Project Counselling Service (PCS) ont produit un film de trente minutes, Le feu du changement, pour faire connaître le récit inspirant de quatre femmes autochtones. À titre de survivantes et de militantes, elles luttent pour une société plus juste et plus pacifique en réclamant justice pour les crimes du passé, en offrant des services en santé mentale à d’autres survivantes et en favorisant le leadership des femmes dans la communauté.

Le feu du changement a été produit en 2005 pour Inter Pares par Sound Development Productions et est offert en français, en anglais et en espagnol. Contactez-nous pour en obtenir une copie. 

Visionner des extraits :

backdrop