Le travail de justice sociale se poursuit

Nouvelles : Mises à jour

Imprimer cette page

 

En ce moment d'incertitude mondiale, le travail de justice sociale se poursuit.

Alors que les gouvernements partout dans le monde réagissent à la COVID-19, nos homologues s’adaptent à des circonstances toujours changeantes et spécifiques à leur contexte. Certaines de ces organisations jouent un rôle crucial sur le terrain, s'organisant pour construire des stations de lavage des mains, transmettant l'information aux membres les plus marginalisés de la communauté, ou en distribuant de la nourriture. D'autres sont engagés dans le plaidoyer, réclamant que les gouvernements comblent des lacunes systémiques – en santé, alimentation et autres – exacerbées par la pandémie. Lisez plus bas plus de détails sur leurs efforts redoublés pour soutenir leurs communautés, et suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des mises à jour régulières.

Cette mobilisation populaire nous donne de l'espoir. Alors que beaucoup d'entre nous pratiquent la distanciation physique, la solidarité sociale demeure vitale. Nous devons mettre l'accent sur les solutions collectives et le leadership féministe, en veillant à ce que les membres les plus marginalisés de la société soient entendus et que les droits de la personne soient respectés. Alors que nous réfléchissons à la sortie de crise, saisissons l'occasion de rendre nos systèmes plus justes.

Des centaines d’organisations dans le monde appellent à un rétablissement juste qui donne la priorité à la santé, apporte une aide économique directement aux travailleuses et travailleurs et aux communautés, crée de la résilience en cas de crises futures, et renforce la solidarité et le sens de communauté au-delà des frontières. En tant qu’organisation féministe, nous ajoutons le soutien de la capacité d’agir des femmes à ces principes.

Ensemble, nous allons surmonter cette crise. Nous éprouvons une gratitude particulière pour le personnel de santé, les personnes travaillant en agriculture, les prestataires de services essentiels, et pour vous, notre communauté de soutien.

Nous souhaitons pour vous, vos proches et votre collectivité, santé et bien-être.

En solidarité,

L'équipe Inter Pares


Inde

En Inde comme dans plusieurs pays du monde, la COVID-19 a posé des défis sanitaires sans précédent. La Deccan Development Society (DDS) s’est donc mobilisée. Deux fois par jour pendant le confinement de trois mois, les agricultrices de la DDS ont servi du gruau de millet à valeur nutritive élevée sur les lieux de travail pour renforcer le système immunitaire des travailleuses et des travailleurs de première ligne en santé et en hygiène. Le personnel de la DDS a aussi fourni du millet aux groupes les plus marginalisés de la collectivité, dont les femmes seules, les personnes âgées et les travailleuses et travailleurs migrants. La DDS a de plus collaboré avec l’administration du district en vue de fournir du gruau de millet en bouchées aux centres de la petite enfance des environs de Zaheerabad. L’intervention de la DDS a été vraiment rassembleuse – pour appuyer son travail, des agricultrices des sanghams ont collecté et remis gratuitement jusqu’à 44 000 livres de céréales. C’est un honneur pour nous d’appuyer la DDS dans ce courageux travail d’importance vitale.⁠

Perou

En raison du confinement lié à la COVID-19, la situation en milieu rural devient de plus en plus difficile. Les groupes paramilitaires (rondas campesinas), présents lors du conflit civil des années 1990, ont refait surface pour imposer leurs propres règles et punir les violations présumées des réglementations gouvernementales. Des personnes ayant fui les régions montagneuses pendant le conflit armé pour vivre en ville retournent maintenant à la campagne, où il y a peu de ressources pour les accueillir. Les services de santé se limitent aux urgences et aux accouchements. Les écoles sont fermées et le manque d'Internet dans les zones rurales rend presque impossible l'éducation virtuelle. Bien que certaines des activités de SISAY se soient arrêtées pour le moment, l’organisation s’est engagée davantage dans le travail de sensibilisation du public. Avec des partenaires locaux, SISAY soutient des émissions de radio en langue quechua, y compris des programmes éducatifs pour les enfants et des informations sur la COVID-19. Inter Pares est fière de rester solidaire avec SISAY en cette période difficile.⁠

Birmanie

Two Burmese youth wash their hands at a basin. The water is flowing from the taps.

Nos homologues en Birmanie ont agi rapidement pour accroître leurs activités de santé publique telles que la construction de stations de lavage des mains, la distribution de savon et la création de matériel éducatif – des affiches, des annonces à la radio et même de courtes vidéos. La situation actuelle nous fait réaliser l’importance d’un personnel de santé local, réactif et de confiance. Un gros merci au personnel de première ligne partout dans le monde.

Philippines

Two Likhaan health workers tape an informational poster to the side of a building. The poster has information about preventing the spread of COVID-19. One of the women is wearing a face mask.

La majorité du grand Manille est en quarantaine, avec des mesures strictes empêchant les déplacements à l'extérieur de certains quartiers. Afin d'assurer l’accès pour toutes et tous à l’information pertinente relative à la COVID-19, le personnel du Centre Likhaan pour la santé des femmes traduit les recommandations et les mises à jour de l'Organisation mondiale de la santé en tagalog et crée des affiches et des dépliants informatifs. L’équipe de mobilisation communautaire se déplace dans les quartiers pour distribuer le matériel éducatif et sensibiliser la population aux mesures préventives. Likhaan a également mis ces nouvelles ressources à la disposition d'autres organisations de la santé de la région.

Guinée-Bissau

A woman farmer bends over to examine green crops growing in rows in a garden

En Guinée-Bissau, un pays caractérisé par l’instabilité politique, c’est la société civile qui comble le vide et intervient en soutien à la population en ces temps de crise sanitaire. Tiniguena, l'une des principales organisations nationales du pays, a organisé des réunions avec des organisations locales de développement pour élaborer une réponse à la COVID-19. La plupart de la population vit au jour le jour, et être en isolement signifie ne pas pouvoir mettre de la nourriture sur la table. Tiniguena prépare des paniers alimentaires destinés aux populations les plus vulnérables. À moyen terme, on planifie renforcer les capacités en jardinage pour accroître la sécurité alimentaire.

Colombie

Staff members of Corporacion Araza gather in a line holding the organization's flag

La Colombie est actuellement en état d’urgence. Avec un taux de chômage élevé et plus de la moitié de la population travaillant dans le secteur informel, de nombreuses personnes n'ont pas accès à la nourriture, aux médicaments et au logement. La Corporación Arazá travaille avec la Coalition colombienne des mouvements et des organisations sociales (COMOSOC) pour développer des réponses locales qui promeuvent la solidarité communautaire et la bienveillance personnelle. Elles demandent au gouvernement colombien de s'attaquer aux problèmes systémiques exacerbés par la pandémie de la COVID-19. Elles dénoncent la militarisation des quartiers marginalisés et l'augmentation alarmante des assassinats de leaders sociaux qui, confinés chez eux, sont devenus des cibles faciles pour les assassins paramilitaires.

Canada

A collection of photos of people supporting the Canadian Health Coalition, some holding signs with the CHC logo

La Coalition canadienne de la santé (CSC) est un organisme de défense des intérêts du public voué à la préservation et à l'amélioration des soins de santé publics. Avec la COVID-19, le besoin de soins publics et accessibles est encore plus évident. Le CSC travaille au niveau national en réponse à la pandémie, soulignant la nécessité de soutenir les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées dans les établissements de soins de longue durée, les personnes handicapées et les personnes migrantes. Plus que jamais, on constate à quel point la santé individuelle et la santé collective sont étroitement liées.

A woman farmer stands in her field, arms outstretched. She is wearing overalls and a hat. At her feet are rows of growing crops.

En raison de la pandémie, des millions de personnes au Canada ont plus de difficulté à joindre les deux bouts et la faim augmente rapidement. Le Réseau pour une alimentation durable s'attaque à ce problème en aidant à identifier les besoins à court terme des organisations de sécurité alimentaire et, en tant que leader d'opinion, en soumettant au gouvernement canadien des propositions de politiques solides pour un changement transformateur de notre système alimentaire profondément injuste et fragile. Cela comprend un appel à s'éloigner d'un modèle caritatif, à garantir le droit à l'alimentation par des mesures sociales comme le revenu minimum garanti, et à soutenir des systèmes alimentaires locaux et écologiques au Canada.

Veuillez noter que les bureaux d'Inter Pares seront fermés jusqu'à nouvel ordre. Les cogestionnaires travaillent à domicile et restent accessibles par courrier électronique. Pour les demandes urgentes, y compris les questions concernant les dons, veuillez envoyer un courriel à info@interpares.ca ou laisser un message vocal au 1-888-563-4801, poste 131 (Kathryn Dingle).

Faire un commentaire

backdrop