Réinventer les soins de santé au Canada et partout dans le monde

Nouvelles : Analyses

Imprimer cette page

 Crédit: CNFU

L’emploi du temps de Pauline Worsfold épuiserait les simples mortels que nous sommes. Infirmière de première ligne, elle est aussi secrétaire-trésorière de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et présidente de la Coalition canadienne de la santé, un homologue d’Inter Pares. Depuis des décennies, Pauline est à la pointe du militantisme dans les soins de santé – au palier national et chez elle en Alberta.

Songeant à l’après-COVID, elle déclare, « Il faut saisir cette occasion de réinventer les soins de santé. Si j’avais une baguette magique, nous aurions un système global qui offre du soutien dans tous les domaines : santé mentale, soins à domicile, assurance-médicaments, assurance dentaire et réglementation nationale des soins aux aînés. Notre système public serait axé sur le bien-être, pas sur la maladie. C’est le temps où jamais – et notre seul problème sera d’en exiger trop peu. »

La privatisation et la recherche du profit menacent cette vision : « Les profiteurs ne peuvent pas tirer les ficelles du système – faire de l’argent sur le dos des malades, des personnes fragiles et vulnérables. Quand les gens me demandent comment on pourrait se payer tout ça, je réponds qu’investir dans un régime d’assurance-médicaments nous ferait épargner 5 à 13 milliards de dollars. » 

Pauline a une vision intégrée. Elle a soigné un jeune homme récemment. Il souffrait de fractures multiples après avoir été projeté à l’extérieur d’une benne à ordures où il avait passé la nuit. « Il faut voir les choses dans l’optique des déterminants sociaux de la santé. On peut réparer les os cassés, mais qu’en est-il du counselling en santé mentale et en dépendances? Et qu’en est-il des sans-abris? De la nutrition et de la pauvreté? Je veux vivre dans un pays et dans un monde où je sais que ce jeune homme peut obtenir du soutien. »

Inter Pares voit un lien entre la vision de Pauline et celle de ses homologues internationaux, dont le Centre Likhaan pour la santé des femmes aux Philippines et l’équipe médicale ambulante de la Clinique Mae Tao en Thaïlande et en Birmanie.

Si j’avais une baguette magique, nous aurions un système global qui offre du soutien dans tous les domaines : santé mentale, soins à domicile, assurance-médicaments, assurance dentaire et réglementation nationale des soins aux aînés.

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop