Adriana et Marcela, Colombia Diversa

Voix : Récit personnel

Imprimer cette page

 

« En 2007, Marcela et moi avons demandé l’aide de Colombia Diversa parce que la stabilité et les droits fondamentaux de notre famille étaient menacés. Colombia Diversa mène des combats collectifs pour protéger les droits de la population LGBTI.

Ils nous ont conseillé de nous marier, ce qui à l’époque n’était pas reconnu en Colombie, parce que c’était la meilleure façon de préserver nos droits. Le mariage est alors devenu le moyen de revendiquer notre égalité. 

Marcela et moi faisons partie des premiers couples de lesbiennes à s’être mariées en Colombie. Nous sommes arrivées au tribunal en jeans; le juge nous avait mises en garde contre d’éventuels problèmes à l’extérieur du tribunal si nous arrivions en robes de mariée.

Nous nous sommes changées dans Ia salle des archives. Et puis, il y a eu la cérémonie, une douce et magnifique cérémonie. L’ordonnance du tribunal étant arrivée quelques jours plus tard, le mariage a été ensuite annulé. Cette ordonnance, remplie d’horribles affirmations, a été la première de six procédures judiciaires dans lesquelles nous ont défendues les avocats de Colombia Diversa, de véritables héros à nos yeux. 

Les batailles juridiques se sont poursuivies pendant 1 000 jours. Mille jours durant lesquels notre couple et notre famille ont été passés au crible. Finalement, le 29 avril 2016, la Cour constitutionnelle a reconnu notre mariage et le droit des couples homosexuels à se marier en Colombie.

Aujourd’hui, nos amis et nos connaissances nous remercient d’avoir été des pionnières. Mais nous savons bien que la lutte pour changer les perceptions et les coutumes est un long processus. Le mariage est un symbole, la vraie lutte est d'atteindre l'égalité. »

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop