Prix Peter Gillespie pour la justice sociale

Imprimer cette page

Édition 2017 du Prix Peter Gillespie pour la justice sociale, décerné au Canadian Council for Muslim Women
Prix Peter Gillespie pour la justice sociale, édition 2017: décerné au Conseil canadien des femmes musulmanes Crédit: Kristina Corre

Appel de candidatures pour le Prix Peter Gillespie pour la justice sociale 2018.

Connaissez-vous une organisation dont les réalisations ont un impact positif et innovant en matière de lutte contre la discrimination et l'exclusion sociale?

Contribuez à faire connaitre cette organisation remarquable en la nominant pour le Prix Peter Gillespie pour la justice sociale 2018.

Pour cette deuxième année, ce prix commémore l'héritage de Peter Gillespie en honorant le travail des organisations canadiennes. Inter Pares est une organisation féministe qui lutte depuis 1975 pour la justice sociale au Canada et à l'étranger. Chaque année, nous souhaitons partager notre expérience et apporter notre soutien au lauréat du Prix Peter Gillespie pour la justice sociale. Le récipiendaire sera honoré lors de l'ouverture de la série de conférences annuelles d'Inter Pares le 23 avril 2018.

L'organisation récipiendaire aura également l'occasion de participer à des discussions avec les décideurs politiques sur la Colline du Parlement ainsi qu'avec d'autres organisations de la société civile travaillant sur des enjeux liés à la discrimination et l'exclusion sociale.

Nous vous invitons à soumettre une candidature et à saisir cette opportunité pour aider à faire connaître les organisations qui font un travail essentiel.

Nous souhaitons par ce prix offrir au lauréat une plateforme de réseautage et de plaidoyer. Le lauréat bénéficie :

  • de cinq jours à Ottawa à nos frais (pour ceux provenant de l’extérieur de la région de la capitale) pour deux représentants de l’organisme;
  • d’une tribune publique lors de la remise du prix lors de notre série de conférences annuelles le 23 avril 2018, durant laquelle sera présentée une performance de théatre Playback;
  • de rencontres avec des députés et/ou sénateurs, et/ou membres de leur personnel, selon l’opportunité;
  • de rencontres avec des organisations basées à Ottawa œuvrant à l’échelle nationale et internationale sur les questions liées à la discrimination et l’exclusion sociale;
  • de rencontres avec des membres de l’équipe d’Inter Pares, pour échanger des idées en matière de renforcement organisationnel, levée de fonds et plaidoyer;
  • du partage de toutes les activités et information concernant le lauréat pendant 6 mois à travers nos canaux de communication.

Nous espérons mieux connaître le travail inspirant du lauréat et de nous enrichir mutuellement.

Récipiendaire du Prix Peter Gillespie pour justice sociale 2017

Le Conseil canadien des femmes musulmanes 

Fondé en 1982, le Conseil canadien des femmes musulmanes est un porte-voix progressiste pour les femmes musulmanes du Canada. Le CCFM œuvre résolument à la promotion du dialogue interreligieux et à la compréhension mutuelle entre la communauté musulmane et les autres communautés religieuses. Le Conseil canadien des femmes musulmanes incarne les valeurs que ce prix représente. Face à la discrimination croissante et parfois tragique dont est victime la communauté musulmane au Canada, le CCFM n’a eu de cesse de rappeler le caractère universel des droits de la personne remettant en cause les restrictions et la discrimination fondées sur la religion, le sexe ou la race.

Qui était Peter ?

Pendant les vingt-cinq années au cours desquelles Peter a travaillé pour Inter Pares (1985-2010), sa passion, son courage, son talent et son engagement profond pour la justice sociale ont guidé ses actions et permis de contribuer à plusieurs luttes autour du monde. Parmi ses apports les plus significatifs s’inscrivent les années de collaboration avec les organisations de la société civile en Asie, sa promotion des droits de la personne en Birmanie, sa croyance fervente aux droits des sans-terres et des démunis, et son travail auprès des  mouvements des femmes pour la justice et l’autonomie.

Le dossier de candidature

Pour être admissible, l’organisme candidat :

  • doit avoir un budget inférieur ou égale à 500 000$;
  • doit être un organisme ou un groupe canadien (incorporé ou non) travaillant de façon exceptionnelle sur les questions liées à la lutte contre la discrimination et l'exclusion sociale;
  • doit ne pas être un partenaire d’Inter Pares.

La date limite de présentation d’une candidature

La date limite de présentation d’une candidature est le 21 mars 2018. Le formulaire de nomination est disponible sur notre site. 

Le mode de sélection

Un comité de sélection de quatre personnes procède à l’analyse des candidatures et en vérifie l’admissibilité. Le choix du comité de sélection repose sur l'analyse de l’impact, l’innovation, l’engagement communautaire et la capacité à inspirer et à motiver de l’organisme.

N’hésitez pas à contacter Mariétou Diallo à mdiallo@interpares.ca ou Jack Hui Litster à jack@interpares.ca pour plus d’informations.

backdrop