Comprendre le passé, redéfinir le présent

Nouvelles : Mises à jour

Imprimer cette page

 Crédit: RUDA

« Mon énergie, je veux la donner à échanger avec elles ». Quimy de León est chercheuse et activiste de longue date. Elle est également cofondatrice de RUDA, un nouvel homologue d’Inter Pares. RUDA naît en 2017 de cette volonté d’échange et de d’alliance entre différentes générations de féministes guatémaltèques. Elle naît également du besoin de raconter les histoires de femmes latinas et guatémaltèques autrement et de permettre aux jeunes de créer leurs propres narratifs expliquant l’environnement qui les entoure. La jeune coordonnatrice Andrea Rodriguez s’exclame : « nous voulons visibiliser celles qui luttent et nous utilisons les médias digitaux qui ont leurs codes distincts, propre à une nouvelle génération ». Les histoires racontées sont à la fois celles de féminicides, de disparitions et de criminalisation des défenseures des droits de la personne mais également des histoires donnant la parole à celles qui ne l’ont pas suffisamment.

L’équipe de RUDA est intergénérationnelle mais aussi les histoires que l'organisation partage. La mémoire historique est un espace de lutte pour les femmes afin de comprendre et réinterpréter les injustices passées et éviter qu’elles ne se reproduisent. Ainsi, RUDA raconte des récits de la guerre civile guatémaltèque tristement célèbres tels que le cas de Sepur Zarco ou encore le cas des 56 filles du foyer de la Virgen de La Asunción. Le créateur de contenu Marco Juracán affirme « la mémoire est une force transformatrice qui nous accompagne ». En partageant ces histoires, RUDA rappelle que les acteurs responsables de ces évènements sont toujours proches du pouvoir.

Finalement, le travail intergénérationnel favorise la guérison. RUDA raconte ces histoires sans victimiser à nouveau les femmes et en permettant aux jeunes de mesurer les impacts de ces traumas sur leur génération et leur communauté. Les violences sont racontées puis transformées; Il s’agit d’un acte de résilience proactive et non basé sur la force de supporter l’insupportable. RUDA est un lieu de rencontre entre corps et territoire, le personnel et le politique, entre les femmes nées après les accords de paix et celles ayant survécu à la guerre. RUDA réinvente les espaces de luttes sociales incluant à la fois le corps des femmes, leurs identités, leurs territoires et leurs histoires.

Le travail intergénérationnel favorise la guérison.

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop