Khushi Kabir : Lutter pour l’égalité des femmes au Bangladesh

Nouvelles : Nouvelles

Imprimer cette page

Khushi Kabir, coordonnatrice, Nijera Kori
 Khushi Kabir, coordonnatrice, Nijera KoriCrédit: Patricia Charest Mugwaneza

« L’égalité des femmes est comme un chariot à deux roues. Si les deux roues ne sont pas égales, le chariot ne peut pas avancer. »

Khushi Kabir est la première militante de notre campagne Des femmes qui inspirent.

Khushi a toujours cru en l’égalité des femmes. Dans son enfance au sein d’une famille progressiste de classe moyenne au Bangladesh, ses parents la traitaient de la même façon que ses frères. Jeune et idéaliste, elle s’est jointe après l’université aux opérations de secours dans la campagne dévastée par un mégacyclone – c’est là qu’elle a pris conscience de la corruption généralisée du gouvernement et de la souffrance qui en découle pour le peuple. Khushi venait de trouver sa mission : défendre les droits de la personne.

Après la fin de la guerre de libération du Bangladesh en 1972, Khushi a commencé à vivre et à travailler dans des villages ruraux déchirés par la guerre, où la population l’a accueillie à bras ouverts même si elle était une jeune femme de la ville qui portait des jeans. L’expérience « a changé toute ma vie », dit-elle, et a cimenté sa conviction profonde et passionnée que les femmes pouvaient transformer leur collectivité et revendiquer leurs droits. Allez-vous appuyer la lutte de Khushi pour l’égalité des femmes?

En 1980, Khushi est devenue coordonnatrice de Nijera Kori, une association de personnes pauvres et marginalisées qui aide les autres à connaître leurs droits et à mener des actions collectives pour sommer l’État de les respecter. Les groupes de Nijera Kori dans plus de 1160 villages demandent aux autorités locales de rendre compte des services et du respect des droits, améliorant ainsi la gouvernance à partir de la base. Ils manifestent et ils utilisent le système juridique pour revendiquer les droits des femmes qui souffrent de la violence, de la polygamie ou de la précarité économique.

Ce modèle de démocratie de la base a mené Nijera Kori à inciter ses membres féminines à se présenter aux élections locales. D’abord réticentes, de plus en plus de femmes ont décidé de se lancer au fur et à mesure que s’épanouissait leur leadership à Nijera Kori. Dans la dernière année, 81 femmes se sont présentées à des postes de gouvernance à l’école, au marché et dans des comités de gestion des voies navigables, et 37 ont été élues. Une part importante du travail de Nijera Kori est aussi de changer l’attitude de ses membres masculins, qui finissent par embrasser les droits des femmes et se mobilisent pour les revendiquer.

Khushi est inspirante parce qu’elle fait naître un nombre incalculable d’autres leaders qui, comme elle, ne se laissent pas intimider et contestent le conservatisme des rôles sociaux liés au sexe au Bangladesh. Vous joindrez-vous à elles? Un don à Inter Pares aidera Khushi et les femmes leaders de la base à revendiquer l’égalité des femmes au Bangladesh.

Faire un don maintenant

Faire un commentaire

backdrop