Eric Chaurette, Inter Pares

Voix : Récit personnel

Imprimer cette page

  Eric Chaurette, gestionnaire de programmes, avec Augusta Henriques, fondatrice de Tiniguena.Crédit: Tiniguena

Il y a 15 ans, je me suis rendu en Guinée-Bissau pour visiter Tiniguena, une organisation qu'Inter Pares a aidé à fonder en 1991. Tiniguena signifie Cette terre est à nous ! L'organisation se consacre à la protection de la biodiversité et à la construction d'une culture d'engagement citoyen actif. J'étais à la fois excité et curieux de tout ce que j'allais apprendre. Mais rien n'aurait pu me préparer à l'émerveillement que j'allais vivre.

En marchant sous les grands manguiers du village d’Abu, sur l’île de Formose, j’ai fait la connaissance d’Augusta Henriques, la fondatrice de Tiniguena. Elle est née dans ce village et a consacré sa vie à la protection de l'incroyable biodiversité de son pays. Là, nous avons participé à un atelier réunissant des jeunes des îles environnantes pour discuter des moyens de protéger les ressources des îles.

Depuis 1993, Tiniguena organise des visites d'apprentissage annuelles au cours desquelles des jeunes de Bissau se rendent sur des sites du patrimoine naturel et culturel du pays. Avec le slogan «Conhecer para amar, amar para proteger» (il faut connaître pour aimer, et aimer pour protéger), les jeunes esprits apprennent à mieux connaître leur pays, son histoire, et la grande richesse naturelle et culturelle qui la compose. Comme aime à le dire Augusta : «Nous plantions des semences. Des semences pour éveiller les consciences ». De ces graines est née Geração Nova da Tiniguena, un groupe de jeunes qui continue aujourd’hui à amplifier la voix des jeunes à travers la radio communautaire, les événements publics, l'art et la musique.

2021 marquera le 30e anniversaire de Tiniguena et il y a tellement de choses à célébrer. Travaillant en coalition, Tiniguena a réussi à arrêter l’installation d'un chantier de démolition de navires qui aurait détruit le littoral et contaminé les riches eaux poissonneuses du pays. Et, dans les îles natales d’Augusta, Tiniguena a aidé à créer la toute première aire marine protégée communautaire, abritant des espèces rares comme le lamantin et le dauphin à bosse.

Mais l’héritage le plus durable de Tiniguena est peut-être son travail avec la jeunesse de Guinée-Bissau. Tiniguena a changé la vie de centaines de jeunes qui, aujourd’hui, poursuivent le travail de semer l’espoir, l’engagement social et le respect de la vie dans toute sa diversité. Grâce à votre soutien, Inter Pares continuera à appuyer Tiniguena; un impact qui se mesurera sur toute une génération.

Tiniguena a changé la vie de centaines de jeunes.

Galerie

4 imagesCliquer pour agrandir

Faire un commentaire

backdrop