Sanhá João Correia, Tiniguena

Voix : Profil de militant et militante

Imprimer cette page

Sanhá João Correia
 Crédit: Eric Chaurette

Sanhá João Correia a grandi sur l’île de Galinhas, dans l’Archipel des Bijagos en Guinée-Bissau. Il a vécu dans deux mondes : celui du savoir et des traditions des Bijagos et celui d’une université du Brésil où il a étudié l’agronomie. De retour chez lui, Sanhá travaille maintenant avec le partenaire d’Inter Pares, Tiniguena, où il supervise un programme novateur de jardins et de cantines scolaires.

À titre de membre fondateur du réseau de la société civile pour la souveraineté alimentaire et la nutrition (RESSAN-GB), Tiniguena et ses alliés ont réussi à influer sur les politiques nationales en matière d’approvisionnement. En 2018, Tiniguena s’est associée au Programme alimentaire mondial et à d’autres ONG pour lancer un programme national de cantines scolaires. Plutôt que de dépendre de l’aide alimentaire venue d’ailleurs, le programme se procure des légumes frais, cultivés selon des méthodes biologiques dans des fermes locales. Tiniguena travaille avec 2000 agricultrices qui fournissent aux 5000 enfants de 37 écoles des légumes biologiques frais. Le programme compte aussi des jardins scolaires pour compléter le menu et servir de classes en plein air pour les cours de biologie, de nutrition et de jardinage.

Dans un pays aux prises avec l’accaparement des terres, où les femmes doivent surmonter mille obstacles pour accéder à la terre et aux marchés, le programme s’annonce très prometteur. Il améliore la nutrition des enfants, développe des compétences nouvelles en agroécologie et offre un marché sûr aux agricultrices. Si le projet pilote est un succès, il sera étendu à des écoles d’un bout à l’autre du pays.

Sanhá est fier des jardins scolaires. Guidé à la fois par sa culture autochtone et par les principes scientifiques de l’agroécologie, il transmet ses connaissances et sa passion aux nouvelles générations.

Lisez notre rapport annuel interactif

Tiniguena travaille avec 2 000 agricultrices qui fournissent à 5 000 élèves des légumes biologiques frais.

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop