Artistes d’Inter Pares : Été 2019

Nouvelles : Mises à jour

Imprimer cette page

Artistes d'Inter Pares
 

Chaque année, en juillet, nous partageons une tradition qui nous est chère – notre liste annuelle de lectures d’été. Cette année, nous faisons les choses autrement, avec Artistes d’Inter Pares, une célébration des mille facettes de la créativité de notre communauté. Nous sommes ravis de vous présenter une collection de peintures, de pièces musicales et d’œuvres textiles issues du talent des proches d’Inter Pares.

Bonne découverte!

Peinture

Fixin Spouts tiré d’Hommage à la vie rurale par Denis Palmer

Depuis qu’il y est établi en 1979, Denis Palmer dessine et peint les personnes et la vie quotidienne de son village québécois de Sawyerville et des environs. Il s’intéresse à la personnalité des gens, à leur travail, à leur rythme, à leur façon de vivre en harmonie avec l’environnement et de réagir aux changements et au passage du temps. Hommage à la vie rurale témoigne du présent et du passé des lieux, par le dessin, l’aquarelle et le texte. Denis adhère au programme de dons mensuels d’Inter Pares, dont il soutient le travail depuis 1988.

Art textile

Transforming beauty into beauty avec Carla Costuros

Par l’entremise des arts textiles et de la reliure, Carla Costuros explore les traditions textiles des ethnies et leur caractère durable, inspirée par l’expérience des femmes et leur résilience. En 2016, Carla s’est associée à Project Somos, dans les montagnes du Guatemala, pour enseigner aux femmes le feutrage humide et les procédés traditionnels de teinture naturelle.Carla participe au programme de dons mensuels d’Inter Pares et soutient notre travail au Guatemala et ailleurs depuis 1990. Elle a choisi de laisser un héritage pour la justice sociale en faisant un legs testamentaire à Inter Pares.

Musique

A Room of One's Own par Kye Marshall

Kye Marshall est violoncelliste, compositrice de jazz et de pièces classiques et improvisatrice de musique d’avant-garde et de jazz. Dans son concert A Room of One’s Own (Une chambre à soi), elle offre des improvisations sur des thèmes tirés de la vie des femmes. Housework évoque la frustration, l’épuisement et la monotonie des tâches quotidiennes. Women in War décrit le courage et la valeur des femmes touchées par l’horreur de la guerre. Swampland Serenade s’inspire de la nature, dont elle est très proche et où elle puise consolation spirituelle et trouvailles musicales. Dédiée à la première compositrice connue du monde occidental, Hildegard imite le style musical en vogue à l’époque. Kye vit à Toronto, en Ontario et elle est donatrice d’Inter Pares depuis 1993.


Where Does the Heart Go? par David Melhorn Boe

« Où est la bonté quand on sait qu’il n’y a pas d’humanité commune
Sans dignité,
Et qu’il n’y a pas d’autonomie possible
Sans collectivité?
Où est la bonté?
Où est ta bonté? »

(traduction libre d’un extrait de la chanson Where Does the Heart Go?)

David Melhorn-Boe vit à Kingston, en Ontario. Les œuvres de David et sa conjointe Margaret Moncrieff, auteurs-compositeurs-interprètes, parlent de viabilité environnementale et d’égalité sociale et mondiale. La chanson de David, Where Does the Heart Go? a été écrite en 2013 en réaction à l’avalanche de nouvelles sur la pauvreté et les déplacements de population dans le monde. David est un partisan d’Inter Pares depuis 2012.

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop