Faits saillants 2017 : une rétrospective de l'année

Nouvelles : Mises à jour

Imprimer cette page

 Crédit: Eric Chaurette

Inter Pares soutient des organisations locales qui militent pour un monde plus juste. Grâce à la générosité de notre base partisane qui ne s’est pas démentie en 2017, nous avons appuyé de nombreux combats pour la justice sociale au Canada et dans le monde. Voici, en quelques vignettes, les réalisations de 2017.

 

Afrique

COPAGEN Guinée BissauGrâce au programme de formation des formatrices de notre homologue COPAGEN, 37 femmes de Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal et de Guinée-Bissau ont été formées à l’agro-écologie, une agriculture durable à petite échelle enracinée dans la biodiversité et les savoirs locaux. Les formatrices ont ensuite partagé leurs connaissances avec 2 300 femmes qui préserveront et multiplieront les semences locales.
The Sudanesse Organization for Research and Development
À Khartoum, au Soudan, la Sudanese Organization for Research and Development (SORD) a représenté gratuitement devant les tribunaux les femmes démunies qui ont connu violence et discrimination. En 2017, 18 avocats de la SORD ont défendu des femmes dans des affaires de mariage précoce ou forcé, de violence conjugale ou de garde d’enfant. Nous sommes heureux d’aider la SORD qui remet en cause les lois patriarcales discriminatoires du Soudan.
 

TiniguenaEn Guinée-Bissau, une faible gouvernance et l’instabilité politique ont facilité le pillage des ressources naturelles : zones côtières infestées par les flottes de pêche étrangères, déforestation illégale et exploration minière sans consentement des communautés. Pour y résister, notre homologue Tiniguena renforce les capacités des communautés; et 30 comités de surveillance citoyens ont été établis, prêts à se mobiliser dès qu’une activité de pêche, d’exploration minière ou d’abattage illégal est repérée.

Amérique Latine

La violence sexuelle et basée sur le genre a servi d’arme dans le conflit colombien. Grâce aux entrevues menées en 2017, notre homologue Humanas a pu réunir le témoignage de 7 femmes du département de Putumayo ayant fait les frais de cette pratique. Représentant ces femmes, Humanas a l'intention de soumettre leur cas à la Commission de vérité de Colombie.
 
Fondo Lunaria 8 projets d'art militant conçus par des groupes de jeunes de Colombie ont été réalisés par notre homologue Fondo Lunaria. Programmes de radio communautaire sur la violence sexuelle; poésie et hip hop pour sensibiliser aux dangers du militarisme; ateliers avec les guérilleros démobilisés sur les droits des transgenres et la violence contre les LGBTI : autant d’initiatives pour promouvoir le processus de paix et la fin des violences.
 
The Network of women,s Organizations of Ixcan
Le Réseau des organisations de femmes de l'Ixcán (ROMI) regroupe des femmes de 103 communautés de l’Ixcán, dans le nord du Guatemala. Pour faire face à la grande violence qui résulte de la surconsommation d’alcool, ROMI a oeuvré pour l’adoption d’un règlement qui régira la vente d’alcool au sein des communautés. Lisez un article à ce sujet ( en espagnol ).

 

Canada

Seven in Ottawa250 personnes ont assisté à la première à Ottawa de la pièce de théâtre documentaire Seven présentée par Inter Pares. Elle retrace la vie de sept militantes des droits des femmes en Russie, au Cambodge, en Afghanistan, au Nigéria, au Pakistan et en Irlande du Nord.
 
 
International Civil Liberties Monitoring Group Bill C-59
La menace terroriste est un prétexte pour étendre les pouvoirs des organes de sécurité canadiens
au détriment des libertés civiles. Le projet de loi C-59 autoriserait également les organes de sécurité à
recueillir des informations sans liens avec la sécurité nationale. Cependant, rien ne prouve que la sécurité sera améliorée par de telles mesures. La Coalition pour la surveillance internationale des libertés civiles (CSILC) a produit 6 vidéos éducatives afin de mieux renseigner le public.
 
The Canadian Network on Corporate Accountability
Pendant 4 ans, plus de 100 000 personnes se sont jointes à Inter Pares et au Réseau canadien sur la reddition de comptes des entreprises (RCRCE)
pour réclamer la nomination d’un ombudsman qui traiterait des plaintes contre les activités des minières canadiennes dans le monde. Cette année, grâce à des milliers de tweets, de messages sur Facebook et des lettres de membres – y compris vous – le gouvernement fédéral semble prêt à créer un poste d’ombudsman, dont nous discutons actuellement les éléments clés.

 

Asia

En Birmanie, le Rezua Women’s Group a mené des enquêtes et organisé des échanges entre femmes des communautés Zotung pour cerner leurs préoccupations et rédiger des recommandations afin d’amender les règles coutumières discriminatoires. Le Groupe a réussi à convaincre les autorités traditionnelles d’adopter desrègles plus équitables en matière de succession et lois familiales dont bénéficieront près de 25 000 femmes Zotung.
 
 En février, Inter Pares a coordonné un échange qui a permis à 4 leaders paysannes ouest-africaines de la COPAGEN de se rendre à Telangana, en Inde, pour tirer profit de l’expérience des groupes de femmes communautaires de la Deccan Development Society (DDS). Pendant 10 jours, elles se sont familiarisées avec les stratégies novatrices pour cibler les consommateurs urbains intéressés par les produits bio,tels que les paniers bio de la DDS ou le camion-restaurant qui vend dans les centres urbains des plats nourrissants à base de millet local bio.
 

Likhaan Centre for Women's HealthAux Philippines, le Centre Likhaan pour la santé des femmes a effectué plus de 50 000 consultations dans le cadre de services de planification familiale, de soins prénatals et postpartum ainsi que de santé reproductive. En 2017, Likhaan a ajouté à sa gamme de soins des services d’obstétrique gratuits, sûrs et de qualité. 

Lisez un article sur la visite du Premier ministre Trudeau dans une clinique de Likhaan.

Witness to HorrorPour contrer les violences sexuelles généralisées commises par les forces de sécurité birmanes contre les femmes Rohingya, notre homologue Kaladan Press Network a publié le témoignage de 21 Rohingya rescapées au Bangladesh. Le rapport intitulé « Witness to Horror », l’un des premiers sur le sujet, est un récit de témoignages des violences récentes contre les Rohingya dans l’état septentrional d’Arakan. Après une visite effectuée en novembre 2017 dans des camps de réfugiés Rohingya, Inter Pares a été en mesure d’informer les autorités canadiennes sur la crise actuelle.

Lire le rapport.

 

Inter Pares en chiffres

15 co-gestionnaires qui se partagent les responsabilités et touchent le même salaire au sein d’une organisation féministe sans rapports hiérarchiques. Rencontrez l'équipe d'Inter Pares.
 
Une participation active dans 16 coalitions canadiennes axées sur les questions de justice sociale au Canada et à l’international.
 
Plus de 6 000 partisans répartis dans les 10 provinces et les 3 territoires du Canada.
 
Un soutien à 108 groupes et organismes, dans 14 pays. Apprenez-en plus sur nos homologues

Faire un commentaire

backdrop