Arnold Vega, Centre Likhaan pour la santé des femmes

Voix :

Imprimer cette page

Arnold Vega
 Crédit: Rita Morbia

Élevé sous la dictature de Marcos dans les années 1970 et 1980, Arnold Vega a vu de ses yeux la répression des organisations communautaires. Mais dans son adolescence, il a aussi constaté la force de la révolution du pouvoir populaire qui a ramené la démocratie aux Philippines. Des années plus tard, le président Duterte réprime à nouveau la libre expression. La violence d’État est partout. La culture de la misogynie prospère. Les intégrismes étouffent les droits reproductifs.

C’est pour cela que chaque matin, Arnold Vega se lève à quatre heures pour prendre l’autobus qui l’amène – trois heures plus tard – au cœur de Manille où il travaille avec le Centre Likhaan pour la santé des femmes, une organisation féministe de la société civile. Chaque soir, il fait le trajet en sens inverse – encore plus lent s’il y a des embouteillages – pour revenir chez lui.

Arnold pourrait trouver du travail dans les alentours, mais il croit passionnément en la mission de Likhaan – offrir dans le respect des soins de santé sexuelle et reproductive de qualité à des femmes et des filles issues de collectivités parmi les plus marginalisées des Philippines. Chaque clinique de Likhaan possède un réseau de travailleurs(euses) et de bénévoles de la santé avec qui Arnold collabore étroitement. Ils et elles font du travail font du travail de sensibilisation communautaire, parlent aux femmes et aux filles chez elles, dans les rues et les ruelles, afin que la collectivité apprenne à défendre elle-même ses droits. C’est cette vision qui soutient Arnold dans ses longs trajets d’autobus : une fusion des soins médicaux et de l’organisation politique pour une société juste et égalitaire, axée sur la lutte pour les droits des femmes.

C’est un honneur pour Inter Pares de travailler avec Arnold et de soutenir le courageux travail de Likhaan.

 

Lisez notre rapport annuel interactif

Au total 13 068 personnes ont été rejointes au cours des sessions de sensibilisation.

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop