Esperanza Moreno, membre du conseil d’administration d’Inter Pares

Voix :

Imprimer cette page

Esperanza Moreno
 Crédit: Jack Hui Litster

2018 : cette année qui marque mon arrivée au conseil d’administration d’Inter Pares a été aussi exigeante que gratifiante.

Une année exigeante, parce qu’il a fallu mobiliser des ressources considérables et rendre des comptes pour accompagner et soutenir la mission d’Inter Pares et son travail en vue d’appuyer la lutte courageuse d’organismes et de mouvements sociaux contre l’injustice et la discrimination. Nous vivons dans un monde où les crises humanitaires et environnementales s’aggravent, où l’espace citoyen rétrécit, où fleurit le populisme de droite. Tout cela influe sur notre travail collectif pour la justice sociale et la défense des droits des personnes vulnérables. Mais cela n’a pas empêché les homologues d’Inter Pares de faire un travail remarquable en 2018.

Une année gratifiante, parce qu’Inter Pares a réussi à amplifier des projets prometteurs à travers le financement accru de nos programmes sur la santé et les droits reproductifs et sexuels; la participation au forum international du W7 à Ottawa; le plaidoyer pour une solide politique étrangère du Canada en réaction à la crise des Rohingyas; et le soutien d’organisations de défense des droits des groupes LGBTI, pour en citer quelques-uns.

En rétrospective à 2018, je veux rendre hommage à la qualité et à la contribution du personnel et du conseil d’administration d’Inter Pares. Doté d’un vaste éventail d’expériences, ce groupe de personnes démontre un engagement et une solidarité authentiques. Je suis honorée d’en faire partie, parce qu’ensemble, nous faisons progresser la mission d’Inter Pares : mondialiser l’égalité.

Lisez notre rapport annuel interactif

Je veux rendre hommage à la qualité et à la contribution du personnel et du conseil d'administration d'Inter Pares.

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop