Bâtir une paix inclusive en Colombie

Nouvelles : Nouvelles

Imprimer cette page

 Membres du personnel et sympathisant(e)s de Colombia Diversa lors d’une manifestation de soutien au processus de paix.Crédit: Colombia Diversa
C’était un mariage de raison entre les forces politiques de droite opposées au processus de paix en Colombie, et les fondamentalistes religieux opposés à la communauté LGBTI (lesbienne, gaie, bisexuelle, trans et intersexuée),
comme on l’appelle là-bas. Mi 2016, ces forces se sont unies pour torpiller un processus de paix de cinq ans ayant abouti à un accord final entre le gouvernement colombien et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie). Leur point de ralliement : la menace pour les valeurs familiales traditionnelles de ce qu’ils dénoncèrent comme l’idéologie de genre portée
par l’accord de paix.
 
L’accord de paix en Colombie a une importance historique, en ce qu’il est le plus inclusif jamais conclu. Le travail de plaidoyer réalisé par des organismes de la société civile du pays – dont les homologues d’Inter Pares Humanas
et Colombia Diversa – a joué un rôle central dans l’élaboration de son contenu. En plus d’intégrer un point de vue différencié selon le sexe, ce dernier reconnaît les impacts particuliers du conflit armé sur des populations vulnérables, dont la
communauté LGBTI de Colombie. Plus de 1800 personnes LGBTI sont officiellement reconnues comme victimes du conflit armé, mais on croit que leur nombre est beaucoup plus élevé.
 
Colombia Diversa documente des déplacements forcés, des assassinats et des opérations de nettoyage social contre des personnes LGBTI commis pendant et après le conflit armé. L’organisme a aussi joué un rôle de premier
plan dans plusieurs victoires juridiques de la communauté LGBTI, dont le droit à l’adoption et le mariage entre personnes du même sexe. Ces victoires et les gains réalisés par les personnes transgenres ont malheureusement
entraîné un regain de la violence transphobe et homophobe en Colombie.
 
Dans l’application graduelle de l’accord de paix, les homologues d’Inter Pares jouent un rôle clé en exigeant de profondes transformations en vue de surmonter l’importante exclusion politique, économique et sociale au coeur
du conflit armé, notamment en ce qui a trait aux droits LGBTI.
 
Ainsi, notre homologue Fondo Lunaria offre de modestes subventions à de petits groupes de jeunes qui luttent pour la protection des droits et la consolidation de la paix, dont Armario abierto et Subversión Marica. Armario abierto (Placard ouvert) offre de l’aide juridique aux groupes marginalisés et sensibilise la population par des ateliers sur les droits des personnes LGBTI. L’organisme a récemment facilité des discussions entre membres démobilisés des FARC et personnes trans. Les actions de Subversión Marica (Subversion homosexuelle) contestent les idées reçues sur la diversité sexuelle transmises par la culture dominante et certains leaders religieux.
 
Les forces opposées à une paix inclusive en Colombie sont encore puissantes et portèrent un dur coup au mouvement LGBTI en attisant l’homophobie et la transphobie pour convaincre la population de voter initialement contre l’accord de paix. Mais le mouvement LGBTI est résolu à ne pas baisser les bras et sa détermination nous remplit d’espoir.

 

Galerie

2 imagesCliquer pour agrandir

En savoir plus

Faire un commentaire

backdrop