Des conversations solidaires

Nouvelles : Nouvelles

Imprimer cette page

 Mise en scène de la première ottavienne de SevenCrédit: Susanne Ure

Par Mariétou Diallo, co-directrice des communications

Sensibiliser aux réalités d’ailleurs, s’enrichir du vécu de l’autre, s’épanouir et vivre sa solidarité… telles sont les actions qu’Inter Pares souhaite favoriser par l’engagement du public.

En tant qu’organisation qui veut que le Canada ait un rôle solidaire dans le monde et qui bâtit des relations horizontales entre individus aux parcours différents, l’animation de conversations entre les gens d’ici et nos homologues va de soi. Qu’elle soit avec des partisanes ou partisans, des personnes élues, des activistes, des fonctionnaires ou simplement des gens qui s’intéressent à ces problématiques, chaque conversation avec nos partenaires internationaux et nationaux contribue à construire des liens qui sous-tendront et favoriseront la mondialisation de l’égalité.

Les droits des femmes et l’accès à des soins de santé adéquats sont parmi les causes qu’Inter Pares met de l’avant. Voilà pourquoi cette année, entre autres évènements, nous avons présenté en première à Ottawa la pièce de théâtre documentaire Seven, qui retrace la vie de sept femmes qui luttent à leur façon contre le patriarcat dans diverses parties du monde. Près de 250 personnes ont assisté à cette représentation et ont contribué à la discussion sur les violations des droits des femmes. Ces tranches de vie étaient parfois enrageantes, parfois tristes, mais ont bien illustré le courage et la détermination des femmes à poursuivre inlassablement le combat.

Plus tard au printemps, deux membres du personnel du centre Likhaan pour la santé des femmes aux Philippines ont participé à une tournée en Ontario. Au-delà du fait de leur faire découvrir d’autres organisations qui travaillent dans le même domaine, cette tournée a permis de sensibiliser un grand nombre de personnes sur les réalités auxquelles font face les femmes aux Philippines et d’exprimer leur solidarité. Par ailleurs, nos deux invités ont pu rencontrer des officiers du gouvernement impliqués dans les programmes de développement et partager avec eux les enjeux et la réalité de leur travail.

Ces conversations étaient riches et intenses, car axées sur le vécu des femmes de par le monde. Malheureusement, ces dernières continuent à être confrontées à la violence, elles manquent de ressources en matière de santé, elles vivent une précarité de leur autonomie sexuelle ainsi que de leurs droits reproductifs. Cependant, tous les fléaux trouvent leur réponse à travers des activités de mobilisation, de services d’entraide et de revendications. Le partage nous inspire à repenser nos efforts et mieux cerner notre contribution à ces luttes de longue haleine. 

 Nous croyons que nous avons beaucoup à apprendre mutuellement, et c’est la raison pour laquelle mettre en rapport les individus et les expertises fait partie intégrante de notre approche. Bâtir des ponts entre les gens des quatre coins du monde à travers des histoires qui trouveront un écho sur tous les continents a toujours été un de nos objectifs et le restera.

Le partage nous inspire à repenser nos efforts et mieux cerner notre contribution à ces luttes de longue haleine.

En savoir plus

Faire un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.
backdrop